menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Un coin calme : une nécessité pour certains enfants

Avez-vous un coin calme dans votre local? Un coin où un enfant peut être seul, loin des distractions et du bruit ambiant? Croyez-moi, ce type de petit coin paisible est presque une nécessité pour beaucoup d’enfants… et beaucoup d’adultes. Si on pose un regard général sur les enfants, ils ont tous besoin, à un moment ou un autre, d’une pause pour retrouver leur calme. Que ce soit à cause de l’excitation du moment, un jeu moteur qui déborde un peu ou les cris des autres enfants qui les surexcitent, le « retour au calme » sera tôt ou tard le mot d’ordre. Comment y arriver? Il n’est pas toujours facile pour les enfants en bas âge de reconnaitre le moment précis où la surexcitation est à son comble, le moment où ils doivent prendre les moyens nécessaires pour se calmer. C’est là que l’adulte entre en jeu. Ce dernier peut aider un enfant à remarquer que la limite est atteinte et qu’il est temps qu’il se dirige vers le coin calme. C’est aussi à ce moment précis que le coin calme sera apprécié.

 

Si on pose maintenant un regard plus spécifique sur certains enfants à défis particuliers, le coin calme est encore plus nécessaire. Certains enfants très réactifs aux stimulus environnementaux, aux bruits, aux couleurs vives et aux mouvements peuvent adopter des comportements pour vous signifier que là, c’est trop… S’il n’y a malheureusement aucun moyen à leur disposition pour leur permettre de se calmer, la gestion de comportements et une désorganisation seront inévitables. C’est pour toutes ces raisons qu’il est important de créer un petit coin relaxant où un enfant pourra se retrouver seul dans votre local, dans un coin qui l’aidera à diminuer son niveau d’énergie et à retrouver son calme intérieur. Il pourra y passer 5, 10, 15 minutes; il n’y a pas de temps à respecter, l’enfant en sortira lorsqu’il se sentira bien.

 

Voici, concrètement, comment vous pouvez créer votre petit havre de paix.

 

D’abord, trouvez le coin idéal dans votre local. Il doit être un peu retiré, le plus loin possible des distractions pour qu’un enfant puisse se sentir vraiment seul. Délimitez ce coin par un moyen quelconque : un ruban adhésif de couleur au sol, des carrés de tapis en mousse colorés, de petites étagères disposées de manière à former un petit espace. Si vous avez sous la main de petits murets pour « fermer » le plus possible le coin calme, utilisez-les. Ils devront être d’une bonne hauteur pour offrir de l’intimité à l’enfant qui désire y passer du temps tout en vous permettant de pouvoir garder un œil sur lui.

 

Agrémentez votre coin de gros coussins confortables et de couvertures douillettes. Le but est que les enfants se sentent bien dans le coin calme alors ajoutez-y des éléments qui créeront un effet « cocooning ».

 

Il est important de réserver le coin calme pour un seul enfant à la fois. Quand ils se dirigent vers le coin calme, les enfants ont besoin de se retrouver loin des bruits environnants et surtout, dans leur bulle. Nous avons créé une petite affiche pour indiquer qu’un seul enfant peut se trouver dans le coin calme (Ouvrir affiche coin calme). Imprimez-la et plastifiez-la. Collez-la à l’entrée de votre coin calme, à la vue des enfants.

 

Placez une radio dans le coin et faites jouer de la musique douce. Il peut être intéressant d’y offrir des écouteurs pour qu’un enfant puisse écouter sa musique préférée. Cela pourra l’aider à se concentrer sur sa bulle personnelle plutôt que sur ce qui se passe dans le local avec les autres enfants. Au besoin, vous pourriez même ajouter des coquilles pour les oreilles pour couper les sons environnants.

 

Offrez des outils qui aideront les enfants à retrouver leur calme. Vous en avez déjà que vous utilisez et qui fonctionnent bien? Continuez de les utiliser. Ajoutez les outils qui, selon vous, pourront aider les enfants de votre groupe.

  • Les émotions (Ouvrir les émotions). Imprimez et plastifiez. Installez des images représentant différentes émotions à la vue des enfants, dans le coin calme. Il est important que les enfants puissent reconnaitre et nommer les émotions ressenties. Choisissez des images simples. Les enfants pourront les consulter au besoin. Les images les aideront à mettre des mots sur ce qu’ils ressentent.

  • Le tableau de la gestion des émotions (Ouvrir tableau de gestion). Imprimez et plastifiez. Installez-le au mur, dans le coin calme. Le but de ce tableau est de proposer divers trucs pouvant faciliter la gestion des émotions. Lorsqu’un enfant qui se dirige dans le coin calme a besoin d’aide pour gérer ses émotions, il pourra regarder les images proposées et choisir la solution qu’il préfère.

  • Offrez un bac contenant des objets favorisant la gestion du stress : des toutous lourds, des balles antistress, des objets de manipulation, des bouteilles calmantes que vous avez fabriquées en versant de l’eau et des brillants dans des bouteilles transparentes.

  • Apprenez aux enfants à respirer. La respiration est d’une utilité incroyable lorsqu’un retour au calme est nécessaire. (Ouvrir j’apprends à respirer) Collez l’affiche à la vue des enfants, au mur. Profitez d’un moment de jeu pour pratiquer des respirations avec les enfants en leur expliquant comment bien inspirer et expirer. Ils seront ensuite capables de bien utiliser l’outil de façon autonome au besoin.

Aidez les enfants à utiliser le coin calme.

Comme pour tout nouvel apprentissage, les enfants auront besoin d’une période d’adaptation. Une fois que vous aurez installé le coin calme dans le local, prenez le temps de bien expliquer l’utilisation de cet espace aux enfants de votre groupe. Aidez-les à prendre conscience que le coin calme n’est pas un endroit pour être « en retrait », mais plutôt un endroit pouvant les aider à retrouver leur calme. Montrez-leur tous les outils disponibles ainsi que le matériel offert dans le coin et démontrez comment ils peuvent les utiliser. Vous pourriez même, pendant la journée, proposer aux enfants de s’y diriger à tour de rôle et d’y passer 5 minutes pour bien apprivoiser le tout. Les enfants auront certainement besoin de votre aide au début pour savoir « quand » une pause dans le coin calme peut être bénéfique. Une fois l’habitude bien intégrée (parfois plus de 21 jours), les enfants pourront s’y diriger de façon autonome.

 

N’hésitez pas à modifier le coin calme au gré de vos besoins. Les propositions citées plus haut ne représentent qu’un point de départ général. Chaque enfant a des besoins spécifiques et différents, n’hésitez pas à adapter votre coin pour répondre à ceux-ci.

 

Bon retour au calme.

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée 


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude est éducatrice spécialisée, auteure et intervenante en stimulation du langage en CPE et CLSC. Collaboratrice pour le Cybermagazine depuis 2006 elle répond aussi aux questions des internautes dans la section edu-conseils d'educatout.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top