menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Les manifestations de l'éveil sexuel chez les enfants de 0 à 7 ans. Lumières jaunes.

Les lumières jaunes sont les comportements inquiétants.

 

Les comportements pour lesquels on doit s'interroger sur la provenance de l'apprentissage. Loin d'indiquer un abus sexuel, les lumières jaunes arrivent lorsque l'enfant a été dérangé par son environnement. Il se peut, par exemple, qu'il ait vu ses parents ou d'autres adultes avoir des relations sexuelles ou qu'il soit entré en contact avec du matériel pornographique.

Combien de parents se sont fait surprendre en flagrant délit de tendresse? Et puis, bien souvent, ils ne se sont pas rendu compte que, durant leurs ébats amoureux, de petits yeux avaient ouvert la porte doucement. Surpris, l'enfant avait regardé ses parents et, sans rien y comprendre, était retourné se coucher en pensant que papa devait vraiment faire mal à maman pour qu'elle se lamente comme ça! Son premier mécanisme d'apprentissage étant l'imitation, l'enfant essaiera par la suite de comprendre ce qu'il a vu en le reproduisant avec ses amis.

 

J'ai rencontré une femme en consultation, un jour, qui m'expliqua qu'enfant, elle entendait sa mère, tous les soirs ou presque, gémir dans son lit. Ayant compris que son père faisait mal à sa mère la nuit, elle s'était levée un soir pour aller à son secours. Quand elle ouvrit la porte et qu'elle aperçut ses parents, son père lui dit surpris : « Mais qu'est-ce que tu fais ici! Va te coucher! ». Ne pouvant aider sa mère, elle alla se recoucher sans un bruit.

 

Elle ne comprenait pas comment son père pouvait être un homme aussi gentil le jour et se transformer en un monstre la nuit. De soir en soir, sa théorie se confirmait : mon père est hypocrite et méchant! Moi, quand je serai grande, je ne veux pas avoir un mari parce que je ne veux pas qu'il me fasse mal la nuit ». Inutile de vous dire que, de jour en jour, sa relation avec son père se détériorait.

 

Elle grandit en limitant le plus possible ses rapprochements avec les hommes. Elle comprit seulement plus tard, à l'âge adulte, ce qui se passait « pour de vrai » avec sa mère le soir.

 

Vous imaginez la souffrance, la méfiance et l'angoisse qu'elle a vécues inutilement! Il aurait été tellement plus simple d'aborder le sujet de l'amour et des relations sexuelles à ce moment. Sans compter l'éloignement que la petite a placé dans sa relation entre son père et elle.

 

Vous constaterez que la masturbation, bien qu'elle figure sur la liste des lumières vertes, (voir article précédent) figure aussi sur la liste des lumières jaunes. Dans la première liste, l'enfant découvre son corps. Dans la deuxième liste, la masturbation accapare l'enfant.

 

Sur la liste des lumières jaunes, les jeux sexuels de l'enfant ne correspondent pas à son développement sexuel. Il a été mis en contact d'une manière quelconque avec le monde sexuel des adultes. Il se peut, encore une fois, qu'il ait vu ses parents ou d'autres adultes avoir des relations sexuelles ou qu'il soit entré en contact avec du matériel pornographique.

 

Il se peut aussi qu'il ait été initié à des comportements sexuels qui ne sont pas appropriés à ceux de son âge. Je parle ici de l'abus sexuel, de l'inceste ou de l'initiation par d'autres enfants ayant eux-mêmes été initiés sexuellement par un plus grand. Un des premiers moyens d'apprentissage dont il dispose est l'imitation. Il répète donc ces comportements afin de mieux les comprendre. Si le parent ne se sent pas assez à l'aise ou assez en confiance pour intervenir, il est conseillé d'entreprendre des démarches auprès d'un professionnel afin de s'assurer que l'enfant se comporte de façon plus adéquate.

 

Attention, toutefois! Évitez le piège de conclure trop hâtivement à l'abus sexuel devant des comportements « lumières jaunes ». Un jour, j'ai eu à intervenir dans un milieu de garde. Une petite fille de quatre ans demandait aux autres enfants des choses pour le moins surprenantes. Elle demandait aux petits garçons de mettre leur pénis dans sa vulve ou de la lécher. Elle voulait aussi mettre leur pénis dans sa bouche.

 

L'éducatrice qui n'avait jamais été en contact avec de tels comportements auparavant était abasourdie et ne savait vraiment pas comment réagir adéquatement. Devait-elle informer les parents? Devait-elle punir l'enfant? Et si elle était abusée? Suite à une discussion avec la direction du centre, une décision fût prise à l'effet d'informer, le soir, la mère de l'enfant.

 

Les parents de la petite étaient nouvellement séparés. La mère réagit vivement devant cette nouvelle et accusa aussitôt le père d'abuser de sa fille. Le père qui avait appris dernièrement que son ex avait un nouvel homme dans sa vie accusa aussitôt ce dernier d'être un abuseur d'enfant. Bref, vous imaginez dans quelle atmosphère vivaient la petite, les éducatrices du milieu de garde et évidemment les parents. On me demanda d'aller rencontrer l'enfant à son milieu de garde. C'est en jouant et en riant avec elle que je recueillis ses confidences. Un dimanche matin, alors que la petite était chez son père, elle aurait voulu visionner sa cassette de « Télétubbies ». Elle était habituée chez sa mère d'avoir une cassette déjà prête à visionner le dimanche matin. Elle commença donc son visionnement chez son père. Mais voilà que monsieur avait pris l'habitude, le samedi soir, de regarder une cassette pornographique et il avait oublié de la ranger. Résultat : la petite n'avait pas été abusée, mais elle avait vu des comportements qui n'étaient pas du tout appropriés à ceux de son âge. Elle essayait donc de les comprendre en les reproduisant!

 

Voici un aperçu des lumières jaunes.

 

La masturbation doit inquiéter lorsque :

  • Elle nuit aux autres jeux;
  • L’enfant caresse ses organes génitaux plusieurs fois par jour, de façon compulsive.

Les jeux sexuels :

  • Se font avec des enfants plus jeunes ou plus vieux que lui;
  • Impliquent une notion de force ou de manipulation;
  • L’enfant cherche à insérer des objets dans les parties intimes d'un autre enfant;
  • Imitent les comportements sexuels des adultes de façon surprenante : imite une relation sexuelle vaginale, orale ou anale avec un autre enfant ou avec ses poupées, ses toutous.
  • ...

 

© Sophia Lessard - Sexologue


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Sophia LessardSophia Lessard

Sophia Lessard est sexologue, maître en programmation Neuro Linguistique (PNL), hypnothérapeute formée à l'Institut Milton H. Erickson. Elle est l'auteure du livre, « J'explore », « Pour l'amour des enfants... La découverte de la sexualité et ses mystères » aussi traduit en anglais et du CD d'hypnose « Des chemins différents... ». De plus elle est une formatrice reconnue et elle offre une multitude de formations diverses.

 

N.B. Sophia est décédée en janvier 2017, mais à sa demande nous continuons à publier ses écrits.



Vidéos associées

Parler des premières relations sexuelles avec nos adolescents Parler des premières relations sexuelles avec nos adolescents
La sexologue Sophia Lessard aborde la notion des premières relations sexuelles et donne des conseils...


Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top