menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Anxiété, TDAH, opposition, trouble de comportement… y a-t-il quelqu’un à l’autre bout?

Nous entendons beaucoup parler de troubles de comportements, de TDAH, de trouble anxieux, d’agressivité et de violence, d’opposition et j’en passe... Dans les faits, environ 32 % des enfants de 5 à 14 ans présentent des troubles émotifs, psychologiques ou de comportement, incluant la communication. Cependant, avant l’âge de 7 ans, les diagnostics sont très rares, car les enfants sont en plein développement et en ajustement constant avec leur environnement.

 

Notre ère des technologies nous entraine dans un monde de rapidité et nous oublions que le monde émotionnel des enfants, le développement de leur maturité et leurs apprentissages ne se déploient pas aussi rapidement. Nous sommes ainsi portés à agir rapidement en cherchant à poser un diagnostic sur un comportement dérangeant ou une souffrance qui pourrait être passagère (anxiété, tristesse, deuil, déprime) afin d’identifier une solution (médicament ou autre). Nous nous empressons surtout pour éviter d’être en contact avec un des sentiments les plus désagréables : le sentiment d’impuissance.

 

En agissant de la sorte, nous avons de bonnes intentions et voulons bien faire. Malheureusement, dans ce tourbillon d’actions nous oublions souvent le principal concerné : l’enfant. Ce dernier vit et ressent quelque chose qu’il a de la difficulté à nommer en mots. Prendre le temps pour chercher avec lui ce qu’il vit, ce qu’il ressent, ses besoins, de quoi il souffre, c’est le considérer comme un sujet et non un objet à traiter. Cela est inévitablement plus long, mais tellement plus payant à long terme.

 

Ça demande une remise en question, d’évaluer notre manière d’être avec lui. Pensez à l’image d’un appel téléphonique. Chacun tient son téléphone pour se faire entendre, mais si notre téléphone est fermé, nous n’entendrons pas ce qui se dit à l’autre bout. L’autre aura beau continuer à crier, rien ne changera... à moins que nous prenions conscience qu’il y a un problème avec notre ligne téléphonique et que nous saisissions les moyens pour y remédier.

 

Voici quelques pistes de réflexion pour vous aider :

  • L’enfant dans sa famille. A-t-il vécu des changements ou des évènements de stress dans la dernière année qui peuvent l’affecter (déménagement, séparation, nouveau membre de la famille, maladie, décès, mariage, etc.)? Le rang qu’il occupe dans sa famille, les exigences qu’on lui demande et le rôle qu’on lui donne… est-ce trop pour lui?
  • L’enfant à la garderie. Comment se passent ses journées, quel type de lien a-t-il avec son éducatrice, se sent-il aimé et apprécié, a-t-il du temps pour extérioriser ce qu’il vit (dessin, jeux libres, causerie, temps seul avec l’éducatrice, etc.)?
  • L’enfant lui-même. A-t-il un blocage émotionnel ou dans son développement, bénéficie-t-il de moments pour jouer librement et de moyens pour extérioriser les tensions de sa journée, a-t-il des besoins qui ne sont pas pris en compte, peut-il exprimer sa colère, etc.?
  • En tant qu’éducatrice. Comment voyez-vous cet enfant, qu’est-ce que ses comportements vous font vivre et est-ce possible qu’il ressente la même chose que vous, qu’est-ce qu’il vous rappelle de votre vie personnelle, comment pourriez-vous être autrement avec lui?

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le livre L’enfant dérangeant en vente à la boutique educatout.com.

 

Nathalie Parent

Psychologue, auteure, conférencière et formatrice

www.nathalieparentpsychologue.com

www.multiressourcesquebec.com


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Nathalie ParentNathalie Parent

Nathalie Parent est psychologue et auteure de plusieurs livres traitant l’enfance et la famille. Elle pratique la psychothérapie auprès des enfants (avec la thérapie par le jeu), des adolescents, des adultes, des couples et des familles. Elle intègre plusieurs approches afin de répondre adéquatement aux besoins de chacun. Chargée de cours à l’Université Laval, elle a agi à titre d’éducatrice ainsi qu’enseigné à des étudiantes en Techniques d’éducation à l’enfance. Elle a aussi supervisé ces dernières dans différents milieux de garde. Elle se consacre maintenant à sa pratique de psychologue, à l’écriture, à la création d’outils pédagogiques et au partage de ses apprentissages à travers des conférences, formations et supervisions dans différents milieux de travail dont les milieux de garde et les écoles.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top