menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Trucs et conseils pour modifier un comportement chez l’enfant

Le développement de l’enfant est un processus complexe et parfois imprévisible.

 

Comme intervenant en petite enfance, vous côtoyez plusieurs enfants et connaissez bien le développement de ceux-ci.

 

Par contre, il vous arrive sûrement d’observer un comportement chez un enfant qui demande une intervention plus particulière. Malgré notre expérience et nos connaissances, parfois certains outils nous manquent. Il ne faut pas oublier que chaque situation est différente et qu’il faut généralement agir autrement et chercher de nouvelles ressources chaque fois, car il y a autant de façons de faire qu’il a d’enfants sur terre!

 

Que faire lorsque l’on remarque un comportement dérangeant chez un enfant? Il est important d’intervenir plus en profondeur si ce comportement est répétitif, constant et/ou nuisible à l’enfant et à son entourage.

 

Plusieurs éléments sont nécessaires afin de bien accompagner l’enfant. Il faut, entre autres, avoir l’entière collaboration des parents, faire participer l’enfant à ce processus et avoir plusieurs observations en banque afin de pouvoir cibler plus facilement les nouvelles interventions à utiliser.

 

La méthode qui est la plus efficace dans ce type de situation est d’établir un plan d’intervention. Ce mot fait peut-être peur à certains, mais pourtant, ne regorge que de positif. Contrairement à ce que nous avons tendance à croire, faire un plan d’intervention n’est pas seulement réservé aux  problématiques et comportements dérangeants à grande envergure. Il est facile de l’adapter à toutes occasions et permet de comptabiliser tous les faits de façon objective et de mieux visualiser la situation.

 

Voici quelques problématiques que vous pouvez rencontrer avec les enfants de votre groupe et dont la création d’un plan d’intervention pourrait vous être d’une aide efficace : refus de manger, bris de matériel, comportement dérangeant lors des routines, gestes agressifs, utilisation de mots grossiers… Bien entendu, avant d’entreprendre l’étape du plan d’intervention, ce comportement doit être apparu plusieurs fois et quelques interventions doivent avoir été déjà essayées.

 

Les étapes d’un plan d’intervention

 

Première étape : informez le parent de la situation à la garderie, sans toutefois l’inquiéter.  Cette conversation doit encourager le parent à collaborer et à voir ce processus comme étant positif. Fixez une rencontre avec le parent. Expliquez-lui qu’il ne s’agit que d’un moment pour parler plus aisément, car le temps disponible pour lui parler quotidiennement est souvent restreint.

 

Deuxième étape : écrivez le plan d’intervention.  Pour vous aider à l’élaborer, n’hésitez pas à vous documenter sur ce sujet auprès de collègues de travail, de livres de référence, de magazines sur l’éducation ainsi qu’auprès du grand monde virtuel!

 

Troisième étape : présentez-le aux parents. Répondez à leurs questionnements. Ensemble, choisissez les interventions les mieux adaptées à l’enfant. Les interventions à faire au service de garde et à la maison peuvent être différentes. Fixez une période d’essais d’au moins deux à trois semaines. Planifiez une autre rencontre si nécessaire, pour discuter du cheminement et ajuster les interventions, s’il a lieu.

 

Quatrième étape : l’éducatrice et le parent informent l’enfant de leur rencontre, lui expliquent qu’ils veulent l’aider pour telle situation et cherchent une solution ensemble. L’enfant doit être avisé que son éducatrice et ses parents ont entrepris ensemble des actions pour l’aider à mieux vivre son quotidien. Lorsque l’enfant se sent impliqué dans le processus, il aura davantage tendance à vouloir participer aux nouvelles interventions mises en place.

 

Cinquième étape : pendant la période d’essais, prenez régulièrement en note les faits observés suite aux nouvelles méthodes instaurées. Après environ deux à trois semaines, évaluez l’évolution et prenez une décision à savoir si une deuxième rencontre et d’autres interventions sont nécessaires.

 

Ce qu’il peut contenir…

 

*Il est important de décrire les faits tels que nous les voyons, avec objectivité.*

Pour en faciliter la compréhension, j’utiliserai comme exemple un comportement observé chez Jonathan.

  1. Une description brève et précise de la situation problématique : « Jonathan tape et mord les copains. »
  2.  Observations : le lieu, à quel moment de la journée, en compagnie de quel enfant? 

« Lorsqu’un enfant prend un jouet qu’il lui a déjà appartenu, Jonathan répond par une morsure ou une tape. Ce geste se produit avec la plupart des enfants de son groupe. »

  1. Hypothèses : « Jonathan a un grand sentiment d’appartenance pour les objets qui l’entourent. Il lui manque quelques outils afin de bien exprimer ce qu’il ressent de façon adéquate. »
  2. Points forts de l’enfant : « Jonathan est observateur, il remarque le moindre changement. Il est curieux, aime comprendre le fonctionnement des choses et découvrir de nouvelles activités. Il est serviable, aime avoir des responsabilités.»
  3. Suggestions d’interventions : penser à des interventions qui font appel aux  forces de l’enfant.

« Tableau de résolution des conflits, jeu d’identification des émotions, faire participer Jonathan aux soins de la victime, lui montrer à bouger ses mains autrement pour s’exprimer… »

  1. Interventions choisies : Faire un coin « émotions ». Le rendre attrayant pour piquer la curiosité de Jonathan. Dans ce coin, afficher la technique de résolution de conflits, différentes images illustrant les émotions, des livres sur le sujet, un miroir pour observer l’expression du visage du moment, des coussins et objets mous pour se défouler… Expliquer à Jonathan en quoi ce coin consiste et lui faire un signe de la main lorsque nous désirons qu’il aille le visiter.
  2. Pour la période du : 4 au 25 mai 2009.
  3. Retour : prochaine rencontre le 27 mai (si nécessaire).

Jonathan a trouvé le coin attrayant et l’a remarqué immédiatement à son arrivée. Il a bien respecté les explications relatives à l’utilisation de ce coin. Les premiers jours, il prenait plaisir à aller dans ce coin, il riait et lançait les coussins. Plus les jours passaient, moins il trouvait agréablement d’y être pendant que les autres copains vaquaient à d’autres occupations. Il s’est mis à regarder les livres, les images… 

 

À la fin de la deuxième semaine, Jonathan s’exprimait aux copains lors de conflits, avec des termes illustrés dans le coin et ceux montrés par l’éducatrice. Les comportements agressifs ont diminué de moitié et lorsque ceux-ci se présentaient, il s’excusait et allait se calmer par lui-même dans le coin prévu à cet effet.

 

Le plan d’intervention ci-haut a été conçu à titre explicatif pour illustrer mes propos. Certains détails peuvent avoir été négligés, il ne vous restera qu’à l’adapter de la façon qui vous conviendra le mieux et de le modifier selon les situations rencontrées. Je pense que cet outil peut être très intéressant lorsque vous avez l’impression d’être désemparé et d’avoir tout essayé. Il vous permettra ainsi de prendre un certain recul et d’y voir plus clair.

 

Surtout, lorsque vous commencez à perdre un peu espoir, dites-vous : à tout problème, sa solution!

 

Sonia Leclerc Éducatrice


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Sonia LeclercSonia Leclerc

Détentrice d’un diplôme d’études collégiales en Techniques d’éducation à l’enfance et éducatrice dans un centre de la petite enfance depuis plus de 10 ans, Sonia se passionne pour le domaine de la petite enfance. Voilà ce qui l’a amenée à entreprendre des études universitaires afin de se spécialiser en soutien pédagogique. Elle désire partager sa passion et soutenir les intervenants œuvrant dans le domaine en leur offrant des trucs et astuces touchant leur quotidien.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top
X
Infolettre

Abonnez-vous à notre bulletin hebdomadaire

Recevez par courriel les nouveautés ainsi que les nouvelles mises à jour.