menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Intégration difficile à la garderie d’un enfant de 9 mois

Bonjour,

 

Ma fille de bientôt 9 mois a commencé à fréquenter la garderie il y a un mois. Au début, elle y allait 3 jours par semaine pendant quelques heures (jusqu'au diner) et ensuite, elle fréquentait la garderie 4-5 jours par semaine et elle y restait jusqu'à après le diner. Maintenant, elle y va 5 jours par semaine, jusqu'à 15 h 30. La première semaine, tout s’est très bien déroulé. Ça s'est gâté la deuxième semaine; l’éducatrice me disait qu'elle avait peur des autres enfants (tous un peu plus vieux) et qu'elle pleurait sans arrêt. Maintenant, elle hurle aussitôt qu'elle est par terre. L’éducatrice doit toujours l'avoir dans les bras et ma fille la suit sans cesse pour se faire prendre.

 

À la maison, elle n'est pas du tout comme ça, ce n'est pas un « bébé de bras » comme l’éducatrice semble croire. Chez nous, elle joue tranquille avec ses jouets et on s'assoit avec elle par terre pour jouer. On la prend seulement quand elle pleure ou quand elle s'est cognée, mais nous ne l'avons pas très souvent dans nos bras, car elle ne veut pas. Sinon, elle aime bouger et explorer. Nous avons commencé à apporter notre fille dans un centre où il y a une salle de jeu libre. Les parents peuvent y apporter leurs enfants pour leur permettre de jouer et socialiser. On avait pensé que cela pourrait lui donner une chance de s'habituer à d'autres enfants, mais elle venait toujours vers nous ou allait vers les autres mamans ou les animatrices. 


Nous ne savons plus quoi faire. Pourtant, c'est un très bon bébé. Je n'ai pas tant de misère avec elle à la maison. Cela lui arrive de crier pour rien depuis quelque temps et ça aussi, je ne comprends pas pourquoi. Ses cris sont stridents. Pourtant, je m'assure qu'elle ne manque de rien (nourriture, sommeil, couche propre, etc.). J'ai mal au cœur de savoir ma fille mal dans sa peu ou qu'elle ne veuille juste rien savoir de la garderie. Elle n'a pas le choix de s’y faire, je recommence à travailler. Cela me brise le cœur de me faire dire par l’éducatrice que ce n'est pas normal qu'elle ne s'adapte pas et que ma fille l'épuise. Je reçois souvent des messages comme quoi ma fille hurle et que c'est insupportable de sa part dans la journée. Elle me dit souvent que ma fille ne l'aime pas. Je ne sais plus quoi dire où quoi faire, j'en ai les larmes aux yeux. Je veux que ma puce soit bien. Elle le mérite… c'est une perle. J'ai l'impression que nous avons fait quelque chose de mal pour qu'elle soit ainsi. Ma fille n'a pas vraiment fréquenté d'autres enfants; c'est la première de la famille et il n’y a pas d'autres enfants dans notre entourage. C'est triste.


Merci d'avance pour votre réponse.


J'ai vu votre nom sur Internet en fouillant pour trouver d'autres mamans dans ma situation.


Bonjour!

 

Je vous remercie grandement d’avoir pris le temps de m’écrire. C’est une situation qui n’est pas facile à vivre, je vous comprends. Je tenterai par tous les moyens de vous rassurer le plus possible.

 

L’intégration à la garderie est une étape difficile pour « presque » tous les enfants. On peut y observer des pleurs fréquents, une baisse d’appétit, un sommeil perturbé, une irritabilité, une dépendance accrue envers l’adulte… Chaque bébé, chaque enfant est unique et leurs réactions le sont tout autant, tout comme la durée de celles-ci : une semaine, un mois, 3 mois… Chaque enfant réagit différemment pour son intégration. Plusieurs facteurs peuvent également influencer l’intensité et la durée de l’intégration. Généralement, les bébés entrent à la garderie autour du même âge, soit autour de 9 mois. Cet âge coïncide avec l’arrivée de ce qu’on appelle « l’angoisse de séparation ». Les enfants deviennent alors « paniqués », en pleurs, lorsque leur parent quitte la pièce. Ils ont souvent peur des étrangers et ne veulent pas s’en approcher. Leur désir : être seulement avec papa et maman. Encore ici, l’intensité de cette « peur des étrangers » variera d’un enfant à l’autre.

 

Il est aussi normal qu’un jeune enfant réagisse à l’arrivée des plus grands. Cela peut être impressionnant de voir les autres bouger autour d’elle. Cela est d’autant plus vrai puisqu’elle en est à ses premières expériences de socialisation. Il faut lui laisser le temps. Les places en garderie sont limitées, mais avez-vous pensé à l’intégrer dans une pouponnière? Obtenir une place peut être difficile étant donné les délais d’attente, mais cela vaudrait peut-être la peine de tenter le coup.

 

Pour le moment, je comprends que cela peut être épuisant pour l’éducatrice qui doit aussi s’occuper des autres enfants. Par contre, il faut que tout le monde fasse preuve de patience. C’est une intégration plus longue, plus difficile comparativement à d’autres bébés, mais pour ma part, il n’y a rien qui m’inquiète pour le moment. Assoyez-vous avec l’éducatrice et tentez de trouver un terrain d’entente avec lequel vous serez à l’aise. Il faut que chaque partie (parent et éducatrice) ait confiance en les capacités de l’autre pour que votre enfant se sente bien. Le mot d’ordre : patience. Donnez-lui toutes les deux de l’amour et de l’affection pour la rassurer le plus possible.

 

En espérant avoir répondu à vos attentes…

 

Maude Dubé, éducatrice spécialisée


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Maude DubéMaude Dubé

Maude est éducatrice spécialisée, auteure et intervenante en CLSC auprès des parents et de leurs enfants. Elle travaille avec les parents pour favoriser une discipline adéquate qui correspond aux besoins de leur famille.

Elle partagera ici ses trucs et astuces pour favoriser une discipline positive avec vos tout-petits.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top
X
Infolettre

Abonnez-vous à notre bulletin hebdomadaire

Recevez par courriel les nouveautés ainsi que les nouvelles mises à jour.