menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Améliorer la relation éducatrice-enfant

L’éducatrice passe plusieurs heures en compagnie des enfants qui lui sont confiés. Pour que l’atmosphère soit agréable et que sa mission éducative soit atteinte, il faut avant tout que le lien d’attachement qui l’unit à chacun des enfants soit sain et contribue positivement à son développement. L’attachement est un terme de plus en plus abordé dans le monde de la petite enfance; on y accorde davantage d’importance. Selon moi, créer un lien significatif avec les enfants dont nous avons la charge est un des rôles primordiaux que nous avons à réaliser.

 

Le psychanalyste et psychiatre Bowlby décrit le lien d’attachement comme un lien affectif durable et sécurisant. L’enfant le crée tout d’abord avec la personne qu’il considère comme figure d’attachement principale, sa mère ou son père par exemple. Par contre, les réalités de la société d’aujourd’hui font en sorte que les enfants doivent passer une majeure partie de leur quotidien avec des adultes autres que leurs parents. Le lien d’attachement avec leurs parents ne peut être remplacé. Cependant, il n’y a aucun doute, pour que l’enfant puisse s’épanouir adéquatement, un lien significatif doit être établi entre lui et son éducatrice. J’ai énuméré ci-dessous quelques petites astuces qui vous permettront d’améliorer vos relations avec les enfants et ainsi contribuer adéquatement à leur développement et faciliter le quotidien. Surtout, ayez en tête que chaque enfant est unique et qu’il est important de prendre le temps. Cela vous aidera à trouver vous-même d'autres merveilleuses idées qui vous aideront à embellir vos relations avec les enfants.

 

Suggestions d’interventions

  • Considérer et respecter avant tout chaque enfant comme un être à part entière avec une personnalité, des gouts et des besoins qui lui sont propres. Faire attention aux petits gestes quotidiens tels que regarder un enfant dans les yeux lorsque vous vous adressez à lui et le nommer par son nom.

  • Prendre le temps d'écouter les enfants, de discuter avec eux, de les questionner sur leurs gouts, de jouer seule avec chacun. Malgré les journées qui passent rapidement et qui sont parfois très chargées, des moments en tête-à-tête devraient être planifiés avec chacun des enfants du groupe. Il n'est pas nécessaire de consacrer plusieurs minutes à chacun, pour autant que chaque enfant ait droit à un moment de qualité qui est significatif.

  • Établir une relation de confiance avec les parents des enfants.  Ils le ressentiront et ce sera sécurisant pour eux. Il sera d'autant plus facile pour les enfants de vous faire confiance à leur tour. De petits gestes clés : ne pas parler des parents d’un enfant à des collègues en présence de celui-ci, s'intéresser à la famille de chaque enfant, parler aux enfants de leurs parents en leur absence, accueillir chaleureusement les enfants ainsi que leurs parents, leur sourire et leur poser des questions pertinentes sur leur quotidien comme, par exemple, vous informer de leur fin de semaine.

  • Répondre rapidement et adéquatement aux besoins des enfants.  Pour ce faire, une bonne observation est de mise, car les enfants à tempéraments plus timides manifestent moins clairement leurs besoins. Il est bien de reconnaitre un fait : ce n'est pas en répondant à tous les besoins des enfants que l'on crée des caprices, mais bien en répondant à tous leurs désirs. C'est par l'observation que l'on arrivera à distinguer les besoins d’un enfant et ses désirs, c’est-à-dire en analysant la situation, le contexte et l'environnement.

  • Expliquer verbalement aux enfants ce que vous faites et la raison de vos actes. Par exemple : « Je prends une débarbouillette et je lave ta bouche car elle est sale. » Cette intervention semble très simple et peut même paraitre inutile, mais du point de vue de l'enfant, sa signification est tout autre. Lorsque qu'une personne arrive subitement à nos côtés et nous cache le visage avec un objet mouillé, c'est un peu surprenant. Des actions semblables posées à plusieurs reprises peuvent amener certains enfants à être plus distants et méfiants. Dans le même ordre d'idées, des explications doivent aussi être fournies pour avertir l'enfant de ce qui s'en vient : « Après avoir rangé, nous allons nous préparer pour aller dehors. »

Je vous souhaite du bon temps parsemé de petits moments magiques avec vos tout-petits!

 

Sonia Leclerc

Éducatrice


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Sonia LeclercSonia Leclerc

Détentrice d’un diplôme d’études collégiales en Techniques d’éducation à l’enfance et éducatrice dans un centre de la petite enfance depuis plus de 10 ans, Sonia se passionne pour le domaine de la petite enfance. Voilà ce qui l’a amenée à entreprendre des études universitaires afin de se spécialiser en soutien pédagogique. Elle désire partager sa passion et soutenir les intervenants œuvrant dans le domaine en leur offrant des trucs et astuces touchant leur quotidien.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top