menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Une bonne planification, un outil important

La planification est un terme large qui peut faire peur à première vue. Chacun a sa propre perception de la planification. Pour certains, la planification est vue comme une surcharge de travail et pour d’autres, comme un outil essentiel. Pour les intervenants en petite enfance, le temps est compté. Le temps disponible pour la rédaction de documents ou la recherche d’activités se fait donc rare.

 

Le temps nous manque parfois, mais prendre quelques minutes pour noter les grandes lignes de notre journée est bénéfique et ce, pour plusieurs raisons. Imaginez monter un meuble Ikea sans plan. Pour certaines personnes, le résultat ne serait surement pas le même et les étapes seraient plus ardues. Pour atteindre un objectif, nous devons avoir un sens directif, un plan afin d’atteindre le but escompté. L’objectif d’une éducatrice est d’assurer le développement global et harmonieux des enfants tout en favorisant les apprentissages touchant toutes les dimensions de celui-ci. Une journée dans le quotidien de nos tout-petits est remplie de moments favorisant les apprentissages. Par contre, nos interventions doivent être réalisées en fonction d’une intention pédagogique particulière afin que ces apprentissages soient bénéfiques pour les enfants. Plusieurs éléments sont à considérer afin d’aider les enfants à faire de nouvelles acquisitions. Bien que la spontanéité ait sa place, la planification permet de garantir que tous ces éléments sont bien présents.

 

La planification peut facilement devenir une tâche simple. Il suffit de trouver de petits trucs efficaces afin que cette tâche s’intègre facilement à nos habitudes quotidiennes. Je vous suggère donc quelques façons de faire. À vous de trouver celles qui vous conviendront le mieux.

  • Pour que la planification soit rapide à réaliser, il faut avant tout avoir des idées d’activités qui permettront de bien répondre aux besoins des enfants. L’astuce pour éviter la panne d’idées est de noter des observations de façon régulière. Pensez, entre autres, à un intérêt exprimé chez un ou plusieurs enfants, une phrase dite par un tout-petit ou une difficulté observée chez un enfant. Afin de ne rien manquer, il est préférable de noter vos observations dans le feu de l’action. Ayez un crayon et un calepin dans votre poche ou encore un bloc de « Post-it » à la portée de la main en tout temps. Cela rendra la tâche plus facile. Cependant, pour économiser le plus de temps possible, inscrivez seulement les détails importants et utilisez des abréviations.

  • Lors de la période consacrée à la planification, qui peut correspondre à quelques minutes pendant la sieste, faites le tri de vos observations et choisissez les plus pertinentes. Vous devez aussi tenter de faire des observations qui touchent diverses dimensions du développement et qui concernent l’ensemble des enfants de votre groupe. Il sera ainsi plus certain que votre planification sera variée. De plus, celle-ci correspondra aux besoins de votre groupe.

  • Voici quelques exemples qui peuvent vous permettre de visualiser ce à quoi pourrait ressembler une planification basée sur des observations : 

- Jonathan frappe les jouets au sol avec ses pieds. Organiser une partie de soccer avec de grosses boites de carton en guise de buts.

- Élise et Camille aiment faire semblant d’être des princesses et veulent se construire un château avec des blocs de bois. Leur dessiner des couronnes sur un carton qu’elles pourront découper et décorer.

- Hubert prend une feuille et des ciseaux. Après plusieurs tentatives sans réussite, il se décourage et change d’activité. Offrir à Hubert différents matériaux à découper tels que de la pâte à modeler, du carton et même du gazon à l’extérieur afin qu’il apprivoise progressivement les ciseaux.

 

Les thèmes disponibles sur educatout.com représentent une mine d’or d’idées. Vous y trouverez certainement des activités qui correspondront à vos observations.

  • Bien qu’elle ne nécessite pas une grande élaboration, votre planification doit être écrite afin d’être un bon aide-mémoire et de laisser une trace de votre travail fait auprès des enfants. Les façons de faire sont nombreuses, mais voici celle que je trouve la plus rapide et efficace. Il est possible qu’elle ne convienne pas à vos habitudes, mais elle peut servir de piste vers une autre technique. Je vous suggère de prendre un horaire type et de noter brièvement, à côté des différents moments de la journée, ce que vous désirez proposer aux enfants, par exemple l’ajout de matériel lors de la période des jeux libres, un piquenique pour le diner, une séance de yoga pour la sieste ou encore une promenade organisée pour rechercher différents éléments de la nature lors de la sortie extérieure. Bien sûr, il ne suffit pas de planifier une activité particulière pour chaque moment de vie, mais de visualiser ce que vous pensez faire, de mieux le préparer et ainsi assurer une certaine variété. Les activités notées ne doivent pas nécessairement être compliquées. Une bonne idée à inscrire à votre planification peut être aussi simple que d’offrir une paille pour boire le lait à Jonathan pour lui permettre d’apprendre à mieux contrôler les muscles de son visage qui serviront à l’amélioration de sa prononciation. Bien que l’idée soit simple, une intention pédagogique l’accompagne.

  • Les activités et les interventions choisies doivent correspondre à une observation spécifique ou à une intention pédagogique précise pour favoriser davantage les apprentissages. Par exemple, si vous voulez amener les enfants à nommer et différencier les formes géométriques, vous pourriez leur offrir différentes formes en carton et leur proposer de les coller sur une feuille pour fabriquer un bonhomme rigolo.

  • Votre planification écrite vous permettra de planifier à l’avance tout le matériel nécessaire et vous évitera les petits tracas de dernière minute. De plus, il sera plus facile pour vous de structurer votre horaire et de maximiser le temps consacré aux apprentissages des enfants. Pensez à prévoir en particulier des activités dirigées, semi-dirigées, des périodes de jeux libres, des activités extérieures et des périodes de détente.

  • Pour que votre planification devienne un outil efficace, vous devez l’utiliser comme document de référence. Elle vous permettra, entre autres, de visualiser si toutes les facettes du développement ont été touchées et d’assurer une programmation variée. 

La planification est un élément important comportant plusieurs aspects spécifiques en petite enfance. Par le biais de cette chronique, les éléments majeurs ont été synthétisés. N’hésitez pas à vous faire confiance et poursuivez votre réflexion sur ce sujet.

 

Sonia Leclerc


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Sonia LeclercSonia Leclerc

Détentrice d’un diplôme d’études collégiales en Techniques d’éducation à l’enfance et éducatrice dans un centre de la petite enfance depuis plus de 10 ans, Sonia se passionne pour le domaine de la petite enfance. Voilà ce qui l’a amenée à entreprendre des études universitaires afin de se spécialiser en soutien pédagogique. Elle désire partager sa passion et soutenir les intervenants œuvrant dans le domaine en leur offrant des trucs et astuces touchant leur quotidien.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top
X
Infolettre

Abonnez-vous à notre bulletin hebdomadaire

Recevez par courriel les nouveautés ainsi que les nouvelles mises à jour.