menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Publicité


Quelle place accordez-vous aux jeux actifs?

C’est un fait, l'obésité affecte de plus en plus les jeunes Québécois et c’est préoccupant. Le but de ma chronique n’est pas de trouver un coupable à ce fléau, mais plutôt de vous faire réfléchir à la manière dont vous pouvez agir pour faire changer la tendance. En service de garde, les occasions où les enfants s’adonnent à des activités plus sédentaires (activités en position assise ou couchée) sont nombreuses et prennent souvent trop de place. Les jeux actifs n’ont pas seulement des bienfaits pour la santé et le développement moteur des enfants; ils leur permettent également de canaliser leur énergie. Cela aura une incidence directe sur leur capacité d’attention et sur les comportements agressifs. Alors, pourquoi doit-on se questionner sur leur fréquence?   

 

Selon les directives canadiennes en matière d’activité physique pour la petite enfance, les enfants âgés entre 1 an et 4 ans devraient être actifs au moins 180 minutes au cours de la journée, par l’entremise de jeux et d’activités d’intensité variée : faible, moyenne ou élevée. 

 

Dans un premier temps, je vous invite à réfléchir aux pratiques permettant aux enfants de bouger mises en place dans votre service de garde en répondant aux questions suivantes :

  • De quelle manière soutenez-vous le jeu actif dans votre service de garde?
  • Est-ce que les enfants sont suffisamment actifs durant la journée? Sinon, quels sont les obstacles qui les empêchent de l’être?

­Maintenant que vous avez un portrait plus clair de votre situation, je vous encourage à prendre connaissance des pratiques à privilégier pour augmenter les occasions de bouger et à voir de quelle manière vous pourriez les intégrer dans votre milieu.

 

Stratégies à favoriser pour augmenter la fréquence des jeux actifs :

  • Intégrer à l’horaire des activités physiques quotidiennement et à différents moments dans la journée, même à l’intérieur;
  • Aller jouer dehors tous les jours, sans exception ou presque;
  • Fréquenter le parc de votre quartier pour permettre aux enfants d’avoir accès à différents modules de jeu;
  • Alterner les activités plus sédentaires et les activités plus actives;
  • Favoriser la marche plutôt que l’utilisation d’une poussette durant les promenades ou les utiliser en alternance;
  • Limiter l’utilisation des écrans;
  • Animer les routines et transitions en y intégrant des mouvements;
  • Offrir du matériel varié favorisant la dimension physique et adapté à l’âge des enfants et ce, en quantité suffisante;
  • Prévoir un coin moteur à l’intérieur lorsque l’espace le permet;
  • Mettre en place un aménagement flexible permettant de déplacer le mobilier pour avoir un espace plus grand pour bouger;
  • Mettre à la disposition des enfants un environnement propice à l’exploration et à l’expérimentation;
  • Rendre l’environnement sécuritaire afin de permettre aux enfants de prendre certains risques ou leur offrir un soutien technique pour leur permettre de relever des défis (ex. : mobilier pour grimper);
  • Ajuster la quantité et la variété de matériel pour augmenter l’intensité d’un jeu (ex. : un ballon pour deux enfants); 
  • Agir comme modèle en soutenant et en prenant part aux jeux actifs, qu’ils soient initiés par vous ou par les enfants; 
  • Sensibiliser les parents à l’importance des jeux actifs et à la place que vous accordez à ces derniers dans votre horaire en leur demandant d’habiller leur enfant adéquatement et confortablement et de fournir des vêtements de rechange (PSST! Demandez-leur des survêtements imperméables pour sortir à l’extérieur même lors des jours de pluie); 
  • Inviter les parents à venir participer à un jeu actif au service de garde; 
  • Oser sortir de votre zone de confort en proposant des activités avec lesquelles vous vous sentez moins à l’aise, par exemple le yoga. 

Finalement, afin de poursuivre votre réflexion, n’hésitez pas à vous demander de quelle manière vous pourriez adapter les jeux plus sédentaires afin qu’ils deviennent plus actifs.

           

Geneviève Beaudet, ps.éd.


*Educatout.com n'est aucunement responsable du contenu de cet article. Toutes les informations mentionnées sont la responsabilité de son auteur et educatout.com se dégage de toute responsabilité ou de tout litige découlant de l'affichage dudit article.

Publicité


Auteur

Geneviève BeaudetGeneviève Beaudet

Psychoéducatrice de formation, conceptrice et tutrice pour les formations educatout, elle a aussi été coordonnatrice pédagogique dans un centre de la petite enfance pendant 8 ans. Elle sait outiller et soutenir les éducatrices dans toutes les facettes de leur travail auprès des enfants au quotidien.




Publicité
Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top