menu
Educatout
Recherche
Publicité

Activités et jeux éducatifs avec fiches imprimables, formations et ressources pour éducateurs et parents


Activités extérieures

Programmation sur le thème des activités extérieures avec des activités éducatives; jeux, bricolages, coloriages, histoires, comptines, chansons, fiches d’activités imprimables.

Dans le Club Educatout
Affiche thématique, jeu d’images, étiquettes-mots, fiches d’écriture et d’activités, pictogrammes et plus...


Club Educatout

TOUS LES THÈMES PROGRAMMATION 2017

Publicité

Les jeux extérieurs occupent une grande partie de nos programmations, particulièrement durant la belle saison.

 

L’équipe d’Educatout.com vous a donc concocté une thématique particulière, regroupant une centaine d’idées de jeux pour l’extérieur.

 

Que ce soit avec un ballon, un parachute, un frisbee ou avec aucun matériel… amusez-vous!

 

DÉCLENCHEUR ET CAUSERIE
Apportez un filet rempli de différents ballons (soccer, basketball, de plage, etc.), un parachute, un frisbee et autres accessoires de jeux extérieurs et laissez parler les enfants. Ils en auront certainement long à vous raconter sur leurs expériences de jeu à la maison, à la campagne et même au service de garde.

 

AMÉNAGEMENT

( affiche jeux extérieurs) Imprimez, plastifiez et aménagez votre cour extérieure pour ce thème.Ouvrir 20 jeux de parachute

 

20 JEUX DE  PARACHUTE

( 20 jeux de parachute) Imprimez et apportez avec vous lors de vos jeux.

 

Pourquoi introduire un parachute dans votre programmation? Parce que l’utilisation régulière d’un parachute améliore l’apprentissage d'habiletés perceptuelles, sociales et physiques. C’est un jeu coopératif et non compétitif et, de plus, il permet aux enfants de développer le sens du rythme. Les activités langagières peuvent aussi faire partie de la plupart des jeux de parachute. (ouvrir affiche thématique – Le parachute) Imprimez, plastifiez et affichez a l’extérieur.

 

Le parachute est un accessoire essentiel et polyvalent. Il peut être utilisé autant en été qu’en hiver. Jouer avec un parachute est amusant, tant pour les enfants que pour les adultes. C’est un jeu qui restera toujours un peu magique! (Ouvrir jeu d’images – jeux du  parachute) Imprimez, plastifiez et rangez dans un sac « Ziploc ».   Nous vous proposons un parachute idéal pour un groupe de 5 à 10 enfants, incluant un sac de rangement.

 

La vague
Demandez à tous les enfants de prendre une poignée du parachute. Tout le monde se place en petit bonhomme et, au signal de l’éducatrice, les enfants se lèvent à tour de rôle en levant le parachute avec eux pour faire une vague. Vous pouvez aussi préciser à quelle hauteur lever le parachute, comme à la taille, aux épaules ou par-dessus la tête.

 

La mer
Ouvrir jeu d’images – jeux du parachute Chaque enfant prend une poignée et il s’agit simplement d’agiter le parachute. Commencez par des vagues toutes douces pour augmenter progressivement la force et terminer avec une véritable tempête en mer!

 

Le chat et la souris
Un enfant débute le jeu en jouant le rôle de la souris. Il se place en dessous du parachute. Un autre enfant joue le rôle du chat et s’installe par-dessus. Les autres enfants tiennent les poignées et font bouger le parachute afin de permettre à la souris de s’échapper. Lorsque le chat attrape la souris, il prend sa place et un autre enfant fait le chat.

 

Le parapluie
Demandez aux enfants de venir prendre une poignée. Au signal de l’éducatrice, les enfants lèvent le parachute à bout de bras pour former un parapluie.

 

L’autruche se cache
Les enfants sont à genoux. Ils lèvent le parachute dans les airs et le ramènent au sol en entrant leur tête en dessous du parachute, mais en tenant la toile fermement, de chaque côté de leur tête.

 

Le champignon
Les enfants lèvent la toile dans les airs et la redescendent en entrant sous le parachute et en s’assoyant

sur le  bord. De cette façon, l’air reste à l’intérieur et cela forme un gros champignon.Ouvrir 20 jeux de parachute

 

Salade de fruits
Les enfants lèvent la toile dans les airs comme pour faire un parapluie, mais l’éducatrice les invite à changer de place à l’appel d’une couleur ou d’un numéro donné à chacun en début d’activité, etc., et tout ça, avant que la toile ne touche le sol.

 

Popcorn
Tous les enfants prennent une poignée. Déposez des objets mous sur le parachute et les enfants doivent brasser énergiquement le parachute pour faire voler les objets dans les airs. Vous pouvez utiliser des balles de ping-pong, des balles de mousse, des choux à cadeaux, des boules de papier chiffonné, de petites images plastifiées, etc. Ce jeu peut être adapté selon les thématiques que vous travaillez avec les enfants.

 

Cro-co-di-le
Les enfants prennent une poignée et s’assoient autour du parachute en allongeant leurs jambes en dessous. Ils font de toutes petites vagues avec le parachute. Un enfant est désigné comme étant le premier crocodile. Il choisit un enfant et doit le manger en lui pinçant le bout des orteils. L’enfant « choisi » doit crier le plus fort possible. Par la suite, il prend la place du crocodile, et ainsi de suite.

 

Face à face
Les enfants se placent autour du parachute en tenant les poignées. Divisez le parachute en deux équipes (deux moitiés) et mettez un ballon de mousse en jeu. En faisant des vagues, il faut faire sortir le ballon du côté adverse pour faire un point.

 

Les cheveux électriques
Divisez le groupe en deux équipes. La première équipe s’assoit en dessous du parachute. Les autres prennent une poignée tout autour. Tirez doucement le parachute d’un côté et de l’autre pour créer un frottement sur la tête des enfants assis en dessous.  Le résultat est spectaculaire! Sortez votre appareil photo!

 

Le trou
Demandez aux enfants de prendre une poignée et de tendre le parachute au maximum, à la hauteur des hanches. Déposez un ballon sur le parachute et, avec des mouvements de va-et-vient et une belle coopération, essayez de faire passer le ballon dans le trou au centre du parachute.

 

La crêpe
Facile : les enfants sont installés en petit bonhomme. Au premier signal, levez le parachute à la hauteur des hanches. Au deuxième signal, levez le parachute au dessus de vos têtes et à “go”, lâchez le tout!

 

Difficile : les enfants soulèvent le parachute en parapluie et le lâchent ensemble au lieu de le retenir (au signal de l’éducatrice). La toile s’envole alors dans les airs et si le tout a été bien synchronisé, il se retourne comme une crêpe avant de descendre.

 

Course à une main
Demandez à chaque enfant de tenir le parachute d'une seule main en tendant l'autre main pour garder l'équilibre. Courez en rond dans une direction, puis changez de main et courez dans l'autre direction. Une autre formule serait d'utiliser une pièce de musique comme signal pour changer de direction (vous pouvez, par exemple, changer de direction chaque fois que la musique s'arrête).

 

Les montagnes russes
Les joueurs tiennent le parachute à hauteur de la taille. Placez un ballon au milieu du parachute. Les joueurs doivent réaliser un mouvement de vague entre eux, c'est-à-dire en s'accroupissant et se relevant à tour de rôle. Le ballon voyagera alors sur le bord du parachute. Ils doivent essayer de réaliser un nombre de tours maximum. Si le ballon tombe à l'extérieur du parachute, recommencez le décompte.

 

Le manège
Demandez aux enfants de tendre le parachute au maximum et tournez tout simplement en essayant de le laisser le plus possible tendu. Profitez-en pour chanter des chansons en tournant le parachute.

 

L’assiette
Tous les enfants sont assis et tiennent solidement le parachute. Ils doivent le tendre au maximum en se penchant légèrement vers l’arrière.

 

Chasse aux foulards
Déposez un foulard de chaque couleur représentée sur votre parachute. À l’appel de la couleur, les enfants qui tiennent une poignée dans le segment de cette couleur doivent lâcher leur poignée et courir le plus rapidement possible sous la toile pour ramasser le foulard de la bonne couleur.

 

Ami-ballon
Placez un ballon sur la toile et les enfants doivent le « lancer » à l’enfant de leur choix en le faisant rouler sur la toile et en demandant parfois l’aide des autres enfants.

 

La pêche
Mettez de la musique rythmée. La moitié du groupe tient le parachute et le fait vaguer pendant que l’autre moitié se déplace à quatre pattes, en entrant et sortant sous le parachute. Lorsque la musique arrête, les enfants qui tiennent le parachute doivent capturer les enfants qui sont sous la toile.

 

Le millepatte
Demandez aux enfants de se déplacer à quatre pattes, un derrière l’autre, tout autour du parachute, pour faire un mille-pattes géant qui tourne en rond.

 

Cachecache
Ouvrir Twister parachute Demandez aux enfants de se déplacer partout dans le local ou dans la cour au son de la musique. Lorsque la musique arrête, les enfants doivent s’accroupir et se cacher les yeux. L’éducatrice cache alors un ou plusieurs enfants avec le parachute. À son signal, les autres enfants ouvrent les yeux et doivent deviner qui se cache sous la toile.

 

« Twister » parachute
(Ouvrir Twister parachute) Imprimez et plastifiez les images. Étendez le parachute au sol. Le meneur de jeu tourne une carte des images couleurs et une carte des parties du corps et donne les directives aux enfants à la manière du jeu  de « Twister » traditionnel : « Mets un pied sur le bleu, mets une main sur le jaune », etc.

 

20  JEUX DE FRISBEE
(Ouvrir cahier – jeux de Frisbee) Imprimez et apportez avec vous lors de vos jeux.

 

Le restaurant
Ouvrir cahier – jeux de Frisbee Divisez votre groupe en deux : la première moitié représente les serveurs du restaurant et la deuxième moitié représente les clients. Les serveurs ont chacun un frisbee dans les mains et les clients sont assis à une table. Sur une autre table (le comptoir de service), il y a plusieurs objets différents : balles de pingpong, balles de tennis, poches de sable, etc.

 

Les serveurs passent au comptoir de service et l’éducatrice dépose un objet dans leur «assiette» (frisbee). Ils vont ensuite le porter aux différents clients à la table, en prenant soin de ne pas le laisser tomber. Lorsque tous les objets sont distribués, on inverse les rôles.

 

Pour compliquer un peu la tâche des serveurs, on peut leur donner des consignes (se déplacer en pas chassés, tenir l’assiette le plus haut possible, contourner des obstacles, se déplacer en petit bonhomme, etc.) Si le groupe est plus grand, on peut le diviser en 3 (serveurs, clients et nettoyeurs de table).

 

En équilibre
Installez une poutre (ou une corde que vous fixez au sol). Les enfants doivent mettre le frisbee sur leur tête et se déplacer sur la poutre sans le faire tomber. On peut élever un peu le niveau de défi en demandant aux enfants plus habiles d’ajouter des objets dans leur frisbee (balles de pingpong, poches de sable…)

 

Variante : En ajoutant des obstacles à monter ou à contourner, on augmente le niveau de difficulté avec les plus vieux,  en multiâge par exemple.

 

Je lance, tu lances, nous lançons
C’est le temps de pratiquer l’habileté de lancer. Montrez aux enfants comment lancer un frisbee et faites-les pratiquer de différentes façons par la suite en organisant de petites compétitions amicales. Variez les façons de lancer : les droitiers lancent de la gauche (et vice-versa), les enfants se placent en équipe de trois et se lancent le frisbee en triangle, etc. On fait des concours de longueurs en indiquant les distances à l’aide d’un bout de ruban adhésif coloré. Pourquoi ne pas essayer de lancer le frisbee à l’envers… est-ce que cela fonctionne?

 

Le bateau coule!
Pour ce jeu, vous aurez besoin de deux grands bacs identiques (ou de même capacité). Ces bacs deviendront des bateaux que vous remplirez d’eau. Divisez votre groupe en deux équipes de matelots. Les matelots doivent vider leur bateau, à l’aide de leur frisbee, avant qu’il ne coule. Chronométrez une durée de 1 minute. Lorsque le temps est écoulé, comparez les résultats. L’équipe de matelots qui a réussi à vider le plus d’eau est déclarée gagnante.

 

Les porteurs d’eau
Pour cette activité, vous aurez besoin de 2 bacs remplis d’eau et de deux bouteilles (format 18 l) en plastique. Divisez votre groupe en deux équipes de porteurs d’eau à relais. Un à la fois, les porteurs d’eau doivent remplir leur frisbee d’eau dans le bac pour aller le vider dans la bouteille d’eau. Lorsque tous les enfants ont eu leur tour, mesurez la hauteur de l’eau dans chaque bouteille. Comparez pour déterminer l’équipe gagnante.

 

Variante 1 : Les enfants peuvent aussi tremper une éponge dans l’eau et la transporter avec leur frisbee jusqu’à la bouteille pour ensuite la tordre et la rapporter au porteur d’eau suivant.

 

Variante 2 : Faites-en une course en accordant un temps prédéterminé (ex.: 5 minutes) à chaque équipe.

 

Jonglerie
Les enfants deviennent simplement des jongleurs avec des frisbees. Ils peuvent les lancer dans les airs en duo ou en trio pour imiter les jongleurs du cirque. Ils prendront plaisir à pratiquer durant de longues périodes.

 

La pizzéria
Les enfants deviennent des cuistots de pizza et ils doivent faire tourner la pâte comme le font les cuisiniers dans les meilleures pizzérias italiennes. Il suffit de faire tourner le frisbee avec notre main en premier lieu. Lorsque les enfants deviennent plus habiles, ils doivent le faire tourner uniquement avec leur index.

 

Cachecache frisbee
Prenez 3 frisbees et mettez-les à plat sur une table. Cachez un petit objet en dessous d’un frisbee et mélangez les frisbees devant les enfants pour que ceux-ci essaient de déterminer sous quel frisbee l’objet se cache. À tour de rôle, les enfants doivent pointer le frisbee qui, selon eux, cache l’objet. Pour les plus jeunes, mettez deux objets plutôt qu’un seul ou utilisez simplement 2 frisbees.

 

Frisbee-marelle
Tracez un jeu de marelle géant sur le sol à l’extérieur avec des craies à trottoir. Les enfants utilisent simplement le frisbee à la place de la roche traditionnelle pour avancer dans le jeu.

 

Les cibles cerceaux
Installez plusieurs cerceaux au sol en les espaçant d’environ 12 pouces. Les enfants ont 5 lancers chacun. Ils doivent lancer les frisbees pour atteindre les cibles. Variante : Vous pouvez attribuer un pointage à chaque cerceau pour déterminer un gagnant un peu à la façon d’un jeu de poches traditionnel.

 

Frisbee artistique
Pour ce jeu, vous aurez besoin de 2 frisbees par enfant. À tour de rôle, les enfants chausseront deux frisbees comme s’il s’agissait de patins à glace. Sur une surface gazonnée, les enfants pourront exécuter des figures de patinage artistique en tournant sur eux-mêmes, en patinant, en glissant, etc. Évidemment cette activité peut très bien se faire en hiver sur la neige. Elle vous permettra d’utiliser vos frisbees durant la saison froide.

 

Quilles-frisbee
Sortez votre jeu de quilles et installez-le sur une table dans un coin de votre cour extérieure. Les enfants doivent faire tomber les quilles à l’aide d’un frisbee.  Chaque enfant a droit à 3 lancers. Si vous n’avez pas de jeu de quilles, vous pouvez le remplacer par des bouteilles de plastique vides. Pour compliquer un peu les choses, vous pouvez installer le jeu au sol. Ce sera plus difficile pour les enfants de bien viser les quilles pour les faire tomber.

 

Frisbee-statue
Pour ce jeu, vous devez jumeler les enfants deux par deux. Ils doivent s’installer à une certaine distance l’un de l’autre. Le but du jeu est de se lancer le frisbee le plus longtemps possible sans bouger les pieds du sol, comme une statue prise dans le ciment. Comptez le nombre de lancers pour déterminer le duo gagnant. Pour les tout-petits, réduisez la distance et demandez-leur simplement de se passer le frisbee sans bouger les pieds et sans le faire tomber par terre.

 

Frisbee-milieu
Ce jeu se joue de la même façon que le ballon-milieu sauf que le ballon est remplacé par un frisbee. Les enfants se placent en équipe de 3 et forment une ligne. Les deux joueurs aux extrémités sont face à face et se lancent le frisbee. Le joueur du milieu doit intercepter le frisbee. S’il réussit, il prend la place du joueur qui a été intercepté. Lorsqu’on joue avec des tout-petits, il est important de changer le joueur du milieu rapidement si celui-ci ne réussit pas à intercepter le frisbee.

 

Pyramide cible
Ramassez des conserves vides de différentes grosseurs. Faites une pyramide en empilant les conserves sur une table. Les enfants doivent faire tomber toutes les conserves avec 3 lancers de frisbee à la manière d’un kiosque de foire.

 

Bateaux sur l’eau
Lors de la période de baignade, utilisez vos frisbees comme des bateaux. Installez les enfants en équipe de deux. Les enfants se placent à une extrémité de la petite piscine. En faisant des vagues avec les mains derrière le bateau-frisbee, ils doivent le faire avancer jusqu’à l’autre bout de la piscine.

 

Opération déneigement
Le lendemain d’une tempête, ciblez une partie de la cour qui doit être déneigée. Divisez ce territoire en deux parties égales et formez deux équipes. Les enfants devront utiliser leur frisbee pour déneiger la cour et transporter la neige à un point choisi. La première équipe qui termine sa partie de cour gagne. Vous pouvez aussi imposer un temps fixe et comparer le travail de chaque équipe une fois le temps écoulé.

 

Glisse-frisbee
Si, en hiver, vous avez la chance d’avoir une petite butte dans votre cour, vous pouvez utiliser les frisbees pour glisser de façon originale. Les enfants peuvent glisser assis, les fesses dans le frisbee, à genoux avec deux disques ou même s’initier à la planche à neige et au ski pour les plus vieux. Des heures et des heures de plaisir seront au rendez-vous.

 

Artistes en frisbee
Utilisez les frisbees pour dessiner des cercles dans la cour avec des craies. Les enfants doivent simplement tracer le contour du frisbee pour en faire des fleurs, des soleils, des visages, etc. Variante : Les enfants peuvent lancer le frisbee et tracer le contour à l’endroit où le frisbee est tombé. Lorsque la cour sera remplie de cercles, les enfants pourront s’amuser à sauter de cercle en cercle comme si ce sont des roches pour traverser une rivière.

 

Minigolf frisbee
Installez un parcours style minigolf mais pour les frisbees. Les enfants doivent passer toutes les étapes pour compléter le parcours.

 

La poubelle : Installez une poubelle à environ 6 pieds du point de départ. Les enfants doivent lancer le frisbee dans la poubelle en utilisant le moins de lancers possible.

 

Le tunnel : Sortez votre tunnel. Les enfants doivent lancer le frisbee au travers du tunnel.

 

Le cerceau : Suspendez un cerceau à une poutre ou au module avec une corde. Le but est de lancer le frisbee à travers le cerceau.

 

Le cerceau volant : Suspendez un cerceau à une poutre ou au module avec une corde. Les enfants doivent lancer le frisbee à travers le cerceau pendant que celui-ci se balance.

 

Le rebond-ballon : Mettez un ballon de plage à environ 6 pieds du point de départ. Les enfants doivent lancer le frisbee sur le ballon pour le déplacer.

 

20 JEUX VARIÉS 

(Ouvrir 20 jeux variés) Imprimez et apportez avec vous lors de vos jeux.Ouvrir - 20 jeux variés

 

Le chat perché 
Les joueurs courent dans tous les sens à l’intérieur d’un territoire déterminé par l’éducatrice au début. L’éducatrice crie : « Le dernier perché est le chat. » À ce moment, les enfants doivent se trouver un endroit pour grimper et ne pas avoir les pieds par terre (un banc, une roche, le module, etc.) Le dernier à se percher devient le chat. Au signal, les enfants descendent de leur perchoir et le chat doit essayer de toucher l’un d’entre eux. Le joueur touché devient le chat à son tour. S’il échoue, l’éducatrice crie à nouveau : « Le dernier perché devient le chat. » Le jeu continue.

 

Côte à côte
Les enfants sont jumelés en équipes de deux. L’éducatrice (ou le meneur de jeu) donne une consigne. Les autres joueurs doivent reproduire le geste qui leur est demandé (ex. : main à main : les joueurs doivent poser une main sur celle de leur coéquipier, main à tête : ils doivent poser une main sur la tête de l’autre, etc.). Lorsque le meneur de jeu crie « côte à côte », tous les joueurs doivent changer de partenaire et le meneur de jeu doit se jumeler à un autre enfant. Celui ou celle qui se retrouve sans partenaire deviendra le meneur de jeu.

 

Je te lance
Les enfants sont placés en cercle. L’éducatrice choisit un enfant qui va se placer au milieu. Il doit lancer un objet imaginaire à un autre joueur en disant par exemple : « Je te lance un avion. » Le joueur devra représenter l’objet qu’il reçoit à l’aide de gestes.

 

Suivez les consignes
Avec des craies, faites une série de grands cercles en alternant les couleurs. Par exemple : un bleu, un rose, un jaune et recommencez : un bleu, un rose, un jaune. Donnez des consignes aux enfants. Par exemple, vous pouvez leur demander de sauter sur un pied dans le cercle bleu, de bouger au ralenti dans le cercle rose et de sauter sur deux pieds dans le cercle jaune. Les enfants doivent se rendre jusqu’au bout sans se tromper.

 

Pirouette, cacahouète…
Les enfants se placent tous sur la ligne de départ. Au signal, ils doivent se rendre à la ligne d’arrivée en faisant des pirouettes. Le premier enfant à franchir la ligne d’arrivée gagne la course!

 

Tague en groupe
On choisit un enfant qui a la tague. Par la suite, l’enfant essaie d’attraper les autres. Lorsqu’un enfant est touché, il doit donner la main à celui qui a la tague. Ensemble, ils tentent d’attraper les autres enfants et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’enfant à attraper.

 

Tague tortue
Les enfants sont tous des tortues. On choisit un enfant qui a la tague et, chaque fois qu’il touche une tortue, l’enfant doit se coucher sur le dos, les pattes en l’air.

 

Tague statue
On choisit un enfant qui a la tague et il doit essayer d’attraper les autres. Lorsqu’un enfant est touché, il se transforme en statue. Les autres enfants peuvent le délivrer en passant sous ses bras.

 

Statue musicale
Tous les enfants dansent au son d’une musique très rythmée. Quand la musique arrête, tous les enfants deviennent des statues. Si un enfant bouge, il doit s’assoir par terre et attendre le prochain tour.

 

Course en brouette
Tracez une ligne de départ et une ligne d’arrivée pour la course de brouettes. Regroupez les enfants deux par deux. Les enfants qui font la brouette prennent place, les mains au sol. Les autres soulèvent les jambes de leur partenaire, en les prenant par les genoux. Au signal, tout le monde avance. La première brouette qui réussit à toucher la ligne d’arrivée gagne.

 

Variante : Vous pouvez faire une course double. À la ligne d’arrivée, inversez les rôles et revenez à la ligne de départ.

 

Avez-vous vu mon extraterrestre?
Les enfants sont placés en cercle, assis par terre. Un enfant se promène autour du cercle et demande aux joueurs : « Avez-vous vu mon extraterrestre? » Le joueur décrit un des enfants assis, par sa couleur de cheveux, yeux, vêtements, etc. Quand le joueur décrit se reconnait, il doit courir après le joueur qui l’a décrit jusqu’à ce que celui-ci s’assoie à sa place. Si le joueur décrit réussit à toucher l’autre joueur celui-ci va s’assoir au centre du cercle.

 

Quelle heure est-il M. le Loup?
On choisit un loup parmi le groupe d'enfants. Celui-ci se placera en avant, dos aux autres enfants. Tous les autres enfants se placent à environ 20 ou 30 pieds du loup (formant une ligne horizontale). Les enfants demandent alors : « Quelle heure est-il monsieur le Loup? » Le loup doit leur dire quelle heure il est (une heure fictive soit 3h00, 5h00, etc.) Les enfants doivent avancer le nombre de pas correspondants (5h00, 5 pas). Les enfants redemandent la question à quelques reprises.  Quand le loup juge que les enfants sont assez près de lui, il crie : « C’est l'heure de vous manger! » Les enfants partent donc à courir. Le premier enfant attrapé devient le loup.

 

Je vais au marché
Les enfants sont assis en cercle. L'un d'entre eux tient un petit panier (réel ou imaginaire) et dit : « Au marché, j'ai acheté (par exemple) des pommes ». Il donne le panier à son voisin de gauche qui doit dire : « Au marché, j'ai acheté des pommes et (par exemple) du jus. » Il passe le panier à son voisin de gauche qui, lui, doit dire : « Au marché, j'ai acheté des pommes, du jus et (par exemple) du poisson. » Ainsi, chaque enfant doit répéter les articles précédemment cités et en ajouter un de plus. Celui qui se trompe peut demander l’aide des autres pour être sauvé.

 

Les feux de circulation
On délimite un espace assez grand. Tous les joueurs se placent à une extrémité de cet espace. Le but du jeu est de se rendre à l'autre extrémité de l'espace le premier. Voici la contrainte : le meneur de jeu doit dire "vert" pour que les joueurs puissent courir, "jaune" pour qu'ils marchent, et "rouge" pour qu'ils arrêtent de bouger. Dans cette dernière situation, le meneur doit inspecter tout le monde pour voir si quelqu'un bouge. Si un enfant bouge, il doit retourner au point de départ.

 

Le grand serpent
Un joueur est le serpent et dit : « Je suis le grand serpent, le grand serpent de la montagne et je ne suis pas content car j'ai perdu ma queue de serpent. Toi qui es mon ami, veux-tu bien faire un petit bout de ma queue, un tout petit bout de ma queue? » Il se place devant un autre joueur. L'autre joueur passe entre ses jambes. Il s'accroche au premier joueur. Celui-ci redit la phrase, etc.

 

Jean dit :
Donnez des consignes aux enfants. Ils doivent les respecter si vous ajoutez « Jean dit » au début de la phrase. Exemples d’actions : « Jean dit : fais dodo. », « Jean dit : brosse tes dents. » ou « Jean dit : lave tes mains. »  Si vous ne dites pas « Jean dit », les enfants ne doivent pas bouger. Il existe plusieurs variantes du jeu « Jean dit », il suffit de l’adapter à la thématique du moment.

 

La  famille des animaux
Divisez votre groupe en trois. Il y aura la famille du cheval, du mouton et du cochon. Dites dans l’oreille des enfants à quelle famille ils appartiennent. Au signal, tous doivent se mettre à imiter l’animal de sa famille et ainsi retrouver ses pairs. Cacophonie garantie! 

 

L’épervier
Il faut tracer un carré assez grand avec, au milieu, un trait de toute la largeur du terrain. On choisit un enfant qui fera l'épervier et on le met dans une partie du terrain tandis que les autres vont de l'autre coté. Les enfants crient : « Epervier! Es-tu prêt? » L'épervier dit: « Oui. » Les enfants commencent à courir. Ils doivent passer de l'autre coté du terrain sans se faire attraper par l'épervier. Si l'épervier attrape un enfant il devient épervier à son tour et ils se tiennent par la main. Les éperviers n'ont pas le droit de se lâcher : la chaine doit rester entière. Le jeu prend fin quand il reste un seul enfant. C’est alors à son tour d’être l'épervier.

 

La marelle
Faire un dessin sur le sol avec une craie pour représenter des cases numérotées doubles et simples avec le chiffre 10 au ciel. Lancer la pierre sur la case 1 et sauter à clochepied sur tous les chiffres sauf le 1. Ensuite, lancer la pierre sur le 2 et répéter comme pour le 1. Faire la même chose avec le 3, le 4, le 5, le 6, le 7, le 8, le 9 et ensuite sur le ciel. Refaites ensuite la même chose, mais en faisant la série à l'envers. Il faut lancer la pierre avec adresse et ne jamais mettre le pied dans la case où elle se trouve. Si on se trompe, on laisse la place à un autre joueur.

 

Lapin noir
Les enfants sont assis en cercle. Un enfant tourne à l’extérieur. Il touche la tête des enfants en disant « lapin » et en ajoutant une couleur (ex : lapin rouge, lapin jaune, etc.) Lorsqu’il dit « lapin noir », l’enfant doit se lever et essayer de l’attraper.

 

20 JEUX DE BALLONS
(Ouvrir 20 jeux des ballons)  Imprimez et apportez avec vous lors de vos jeux.

 

Air-terre-mer
Ouvrir – 20 jeux des ballons Les joueurs s'assoient par terre en cercle, autour de l’éducatrice. L’éducatrice lance un ballon à un des joueurs en disant « air », « terre » ou « mer ». Le joueur qui reçoit le ballon doit l’attraper et le relancer à l’éducatrice en nommant un animal, une personne ou un objet en rapport avec l'élément nommé. Par exemple, si on lui lance le ballon en disant « mer », il doit le relancer à l’éducatrice en répondant : « requin » ou « bateau ». Pour éviter l’élimination, lorsqu’un enfant n’est pas en mesure de donner une réponse, on peut demander des suggestions aux autres enfants.

 

Le monstre du lac
Vous aurez besoin d’un ballon ou d’une balle pour ce jeu. Un enfant est choisi pour être le monstre marin et les autres se placent au hasard dans l'aire de jeu. Ils représentent les rochers dans la mer, ils ne peuvent pas bouger. Le monstre marin se déplace parmi les rochers et essaie d'éviter le ballon que les rochers lui lancent. Lorsque le monstre marin est touché, il devient un rocher et le rocher devient le monstre. Le but de ce jeu est de favoriser le travail d'équipe, car il est plus facile de toucher le monstre en se passant le ballon pour que le joueur le mieux positionné le lance.

 

Frappe ou attrape
Les enfants sont en cercle et le meneur de jeu (ou l’éducatrice) est au centre. Le meneur de jeu lance le ballon à un des joueurs en criant : « frappe » ou « attrape ». Le joueur répond en frappant le ballon avec ses mains ou en l'attrapant. S'il échoue, il doit s'assoir. Variante pour les enfants plus vieux : Le meneur de jeu peut compliquer l'exercice en demandant aux joueurs de faire le mouvement contraire à ce qu'il demande.

 

Le ballon-virus (variante ballon-chasseur)
On sépare les enfants en deux équipes. L’éducatrice met un ballon en jeu. Les joueurs visent les joueurs adverses avec le ballon. Si le ballon touche à un joueur adverse, le joueur se met à genoux. Il est frappé par un petit virus. Il peut se déplacer à genoux et lancer le ballon sur un joueur adverse qui est debout. S'il y parvient, il se relève. Si un joueur à genoux se fait toucher à nouveau, c'est un grand malade. L’ambulancier (l’éducatrice) doit  alors le prendre et le transporter vers un coin du jeu qu'on aura choisi pour représenter l'hôpital. Lorsqu'il est à l'hôpital, il se relève et retourne jouer. Il peut être transporté à l'hôpital un maximum de trois fois, seulement lorsqu’il est très malade. Une fois le joueur saisi par un ambulancier, il est protégé, on ne peut plus le toucher.

 

La quille vivante
Les enfants sont assis en cercle. L’éducatrice désigne un enfant qui va au centre et devient la première quille vivante. Les autres joueurs sont des joueurs de quilles et ils doivent rouler le ballon à tour de rôle pour abattre la quille. La quille vivante doit à tout prix éviter le ballon en sautant, en se déplaçant, etc. Lorsque la quille est touchée, l’enfant prend la place du joueur qui l’a atteint et ce joueur devient la quille à son tour.

 

Le ballon prisonnier
Les enfants sont en cercle, les jambes écartées avec les pieds qui touchent à leurs deux voisins. L’éducatrice met un ballon en jeu. Le but du jeu est de garder le ballon prisonnier du cercle. Les enfants doivent donc frapper le ballon avec les mains jointes pour éviter que celui-ci ne passe entre leurs jambes.

 

La poursuite de la Lune et du Soleil
Les enfants sont placés en cercle, regardant vers l’extérieur. L’éducatrice donne le signal de départ pour le petit ballon (Lune). Celui-ci se promène d’un enfant à l’autre en faisant le tour du cercle. Ensuite, le gros ballon (Soleil) part dans la même direction que le petit et doit tenter de rattraper la Lune. C’est un jeu qui n’a pas de fin. C’est un excellent moyen d’animer une transition.

 

Le ballon-chasseur traditionnel
Les enfants se divisent en 2 équipes égales. Ils se placent de part et d'autre d'une ligne tracée au centre d'un grand terrain. L'éducatrice lance le ballon dans les airs. Le joueur qui l'attrape commence le jeu. Chaque équipe essaie d'éliminer les joueurs adverses en leur touchant aux jambes avec le ballon. Dès qu'un joueur est touché ou franchit la ligne centrale, il est éliminé. L'équipe ayant réussi à éliminer tous ses adversaires gagne.

 

Ballon rapido
Les enfants se placent en cercle avec l’espace d’environ un bras entre eux. Il y a un ballon en jeu. Les enfants doivent se lancer le ballon, sans ordre à respecter, le plus rapidement possible. Lorsqu’un enfant échappe le ballon, il se retire du cercle et le cercle se rapetisse jusqu’à ce qu’il ne reste plus que le gagnant. Les joueurs éliminés peuvent démarrer un autre cercle de jeu juste à côté et recommencer le jeu avec un autre ballon.

 

Attention au ballon
Assoyez-vous en cercle. L’éducatrice chante une chanson. Les enfants se passent une balloune remplie d’eau de main en main. Quand la chanson s’arrête, l’enfant qui tient la balloune doit la lancer doucement à la personne devant lui.

 

Ballounes d’eau
Remplissez un panier avec des ballounes remplies d’eau. Formez des équipes. Définissez une ligne de départ. Installez un panier par équipe à la ligne d’arrivée. Le but du jeu est de transporter, entre leurs jambes, le plus de ballounes d’eau, le temps d’une chanson.

 

Fais-moi rire
Ce jeu est une activité de détente. L’éducatrice tient un ballon. Au signal, tous les joueurs se mettent à rire. La seule consigne : dès que le ballon touche au sol, tout le monde doit se taire. Ceux et celles qui continuent à rire sont éliminés. Fous rires garantis.

 

Ballon-milieu
Les enfants se regroupent en équipes de trois et se placent en ligne avec deux enfants face à face et un au milieu. Les deux enfants aux extrémités doivent se lancer le ballon et celui du milieu doit l’intercepter. Lorsqu’il réussit, il change de place avec celui qui vient de lancer le ballon.

 

Ballon à la queue leu leu
Il faut deux équipes de joueurs (lanceurs et attrapeurs) et une balle. Les attrapeurs se répartissent dans l'aire de jeu. Les lanceurs se mettent à la queue. Le premier lanceur lance la balle le plus loin possible et les attrapeurs vont la chercher. Ils doivent la ramener à un point central. Pendant ce temps, le lanceur fait le tour de ses partenaires le plus vite possible. Il faut avoir fait au moins un tour avant que la balle revienne, sinon, le lanceur est éliminé. On compte un point par tour.

 

Les quilles
Alignez et empilez de petites boites de carton, des bouteilles d’eau ou de boisson gazeuse vides. Essayez de les faire tomber en lançant de petites balles ou des ballons.

 

Jeu de poches géant
Prenez un vieux drap et découpez des ronds. Suspendez le drap sur la corde à linge ou une clôture. Lancez un ballon dans les trous, un peu comme un jeu de poches géant.

 

Volley-léger
Initiez les enfants au volleyball. Il vous suffit de prendre un ballon de plage et de demander aux enfants de frapper dessus en touche (2 mains collées et ouvertes) ou en manchette (2 mains jointes). Lorsque les enfants ont acquis un certain niveau d’habileté, vous pouvez délimiter un terrain de jeu.

 

Le ballon suspendu
Vous aurez besoin d’un ballon de plage et d’un grand élastique. Suspendez le ballon avec l’élastique à une structure de la cour extérieure. Les enfants pourront s’amuser à frapper sur le ballon de différentes façons, à le faire tourner, etc.

 

Ballon-tennis
Vous aurez besoin de ballons à gonfler et de planches de bois. Il suffit de gonfler les ballons et d’utiliser les morceaux de bois comme des raquettes pour vous envoyer le ballon. Pour varier le jeu, les ballons peuvent être remplacés par des balles de tennis et les morceaux de bois par des protège-genoux en mousse pour le jardinage.

 

Soccer pour débutants
Installez des buts (cônes ou autres). Les enfants doivent envoyer le ballon dans le but en utilisant uniquement les pieds. Pour faciliter la coopération, on peut ajouter des consignes pour les plus vieux (faire obligatoirement une passe, par exemple). Lorsque les enfants auront acquis certaines habiletés, il est possible de former deux équipes pour faire un minimatch.

 

20 JEUX AVEC DES CERCEAUX ET DES FOULARDS
(Ouvrir 20 jeux de cerceaux et foulards) Imprimez et apportez avec vous lors de vos jeux.

 

La danse du soleil
Ouvrir 20 jeux de cerceaux et foulards Placez-vous en cercle et déposez un cerceau au centre. Il représentera M. Soleil. À tour de rôle, un enfant crée un pas de danse et tous ensemble, vous l’imitez.

 

Le « hula hoop »!
Donnez un cerceau à chaque enfant et demandez-lui de le faire tourner autour de sa taille le plus longtemps possible.

 

Le cercle-cerceau
Demandez à tous les enfants de venir former un cercle et de se tenir par la main. Introduisez un cerceau entre deux enfants et refermez le cercle. Le but du jeu est de faire parcourir tout le cercle d’enfants au cerceau, sans jamais lâcher les mains des autres. Les enfants doivent donc trouver la solution!

 

Le cerceau-toupie
L’éducatrice fait tourner un cerceau au centre de l’espace de jeu et, à tour de rôle, les enfants doivent venir faire tourner le cerceau pour éviter que celui-ci s’arrête.

 

Cerceaux-cibles
Utilisez les cerceaux comme cibles afin de permettre aux enfants de pratiquer leur lancer avec des balles, des ballons ou des sacs de sable. Vous pouvez facilement accrocher les cerceaux sur un mur, une clôture ou simplement les déposer par terre à une certaine distance des enfants.

 

Course à trois pattes
Définissez une ligne de départ et une ligne d’arrivée. Réunissez les enfants deux par deux. Attachez les pieds des enfants ensemble à l’aide d’un foulard ou d’un vieux bas de nylon. Ensuite, les enfants se tiennent par la taille. Alignez toutes les équipes sur la ligne de départ. Au signal, les enfants démarrent la course. Le but est de se rendre le plus rapidement possible à la ligne d’arrivée. Variante : Si les enfants tombent, ils doivent retourner à la ligne de départ.

 

La queue de l’écureuil
Faire deux équipes du même nombre (si huit joueurs, deux équipes de 4). Donner à une équipe un foulard par joueur. Ils doivent l'accrocher à leur pantalon sans faire de noeud. Expliquez aux joueurs "sans foulard" que leur rôle est de "voler" la queue des écureuils (foulard)... Lorsqu'un joueur a réussi à prendre un foulard à l'adversaire celui-ci place le foulard sur son pantalon. Il doit alors veiller à ce que l'on ne lui vole pas à son tour. Il est important de délimiter un territoire pour ce jeu.

 

La rivière
Installez trois cerceaux, un à la suite de l’autre sur le plancher (ou tracez trois cercles avec de la corde). Les enfants forment une ronde autour des cerceaux et, à tour de rôle, ils doivent traverser les cerceaux au son d’une musique rythmée. Quand la musique arrête, l’enfant qui est dans un cerceau devient prisonnier et doit imiter le poisson. Répétez.

 

Cibles-cerceaux
Installez plusieurs cerceaux au sol en les espaçant d’environ 12 pouces. Les enfants ont 5 lancers chacun. Ils doivent lancer les frisbees pour atteindre les cibles. Variante : Vous pouvez attribuer un pointage à chaque cerceau pour déterminer un gagnant, un peu à la façon d’un jeu de poches traditionnel.

 

Un cerceau, un autobus
On place deux enfants par cerceau, l’un derrière l’autre. L’enfant qui est devant tient le cerceau avec ses eux mains; c’est le chauffeur. Le deuxième tient le premier par la taille; c’est le passager. Les enfants se promènent librement dans la salle. Au signal sonore, les passagers doivent descendre de l’autobus pour se trouver un autre autobus avant de repartir en promenade.

 

Le cerceau-charrette
Le cerceau cette fois devient une charrette. Les enfants sont encore placés deux par deux dans le cerceau. Le premier enfant devient le cheval et c’est lui qui tient le cerceau. Le deuxième enfant devient le conducteur. Il tient le cheval par la taille et lui indique la direction à prendre en tournant ses mains autour de sa taille, à gauche ou à droite. Le cheval lève les genoux bien hauts pour imiter le trot du cheval. Au signal sonore, les conducteurs changent de charrette. Après quelques tours, on inverse les rôles et les chevaux deviennent les conducteurs.

 

Le dompteur de lion
Les enfants sont divisés en deux groupes. Les premiers tiennent les cerceaux à côté d’eux et sont placés en file. Les lions forment une deuxième ligne et passent à travers les cerceaux en marchant à quatre pattes. Une fois que tous ont terminé de traverser les cerceaux, inversez les rôles.

 

Le jardin qui pousse
Chaque enfant se place dans un cerceau, recroquevillé sur lui-même le plus possible afin de former une petite boule. Après quelques instants dans cette position, les enfants se déplient lentement comme une jeune pousse qui sort de la terre, en commençant par les bras qui entourent la tête, puis ils relèvent la tête, se mettent à genoux et se déplient doucement. En plaçant leurs fesses sur leurs talons, les enfants balancent les bras sur les côtés, puis d’avant en arrière. Une fois debout, les enfants continuent de se balancer sur les côtés et d’avant en arrière, sans que leurs talons ne bougent du sol. Voilà! Les légumes sont sortis de terre, le temps des récoltes est arrivé!

 

Ma maison est… un cerceau
Chaque enfant a un cerceau et le place au sol. Le cerceau représente sa maison. Donnez des directives: s’assoir dans la maison, un pied à l’intérieur, un pied à l’extérieur...

 

La rencontre des couleurs
Remettre un foulard (ou un bout de tissu) de couleur à chaque joueur. Les joueurs se déplacent de différentes façons (marche lente, rapide, etc.). À un signal donné (arrêt de la musique), les joueurs se regroupent selon la couleur de leur foulard. Ils étendent leur foulard par terre pour former un grand tapis de la même couleur sur lequel ils peuvent s’assoir.

 

Le cerceau suspendu
Vous aurez besoin d’un cerceau et d’un grand élastique. Suspendez le cerceau  avec l’élastique à une structure de la cour extérieure. Les enfants pourront s’amuser à traverser le cerceau, à le faire tourner, etc.

 

Roule-cerceau
Jumelez les enfants en équipes de deux. Face à face, ils doivent faire rouler le cerceau sur une courte distance et ensuite s’éloigner de plus en plus. Le jeu s’arrête lorsque la distance est rendue trop grande entre les deux enfants.

 

Le chasseur
Divisez votre groupe en deux équipes qui doivent s’assoir sur des lignes face à face, à une bonne distance l’une de l’autre. Déposez un foulard au centre. Donnez un numéro différent à chaque enfant dans l’équipe un. Attribuez les mêmes numéros aux enfants dans l’équipe deux. L’éducatrice appelle un numéro, les deux enfants doivent se lever et aller chercher le foulard le plus rapidement possible sans se faire toucher par l’adversaire.

 

Cerceau musical
Utilisez vos cerceaux pour remplacer les chaises dans cette variante de la chaise musicale. Vous devez mettre un cerceau de moins qu’il y a d’enfants. Faites jouer de la musique et lorsque celle-ci arrête, les enfants doivent se trouver un cerceau. Pour éviter d’éliminer des enfants, ils peuvent être  plusieurs dans un cerceau. On enlève un cerceau à chaque tour.

 

Jeu d’anneaux géant
Installez des quilles à une certaine distance les unes des autres. Les enfants doivent lancer les cerceaux pour encercler une quille (à la manière d’un jeu d’anneaux). Si vous voulez, vous pouvez attribuer des points aux quilles.


Secured By Entrust, SSL (Secure Sockets Layer). Verify

Site affilié à
Rogers
Pour les placements publicitaires sur educatout téléchargez notre KIT MÉDIA

Back to Top